Chez Édith

BON COURRIER (A LIRE)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mer 17 Juil - 22:11

Grand splash | Vieux-Port


Journal de Montréal, Publié le: mercredi 17 juillet 2013, 11H43 |

Mise à jour: mercredi 17 juillet 2013, 12H23




Ce n’est pas tous les jours que l’on voit le chef de Projet Montréal,

Richard Bergeron, en maillot de bain. «Mais bon, une journaliste non plus»,

me suis-je dit en plongeant à ses côtés dans le fleuve Saint-Laurent.



Ce n’est pas tous les jours que l’on voit le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, en maillot de bain.
«Mais bon, une journaliste non plus!» me suis-je dit en plongeant à ses côtés dans le fleuve Saint-Laurent.

Rassurez-vous: nous n’étions pas seuls. Quelque 140 autres personnes ont fait le plongeon avec nous,
tôt en matinée, hier, à partir du quai Jacques-Cartier, dans le Vieux-Port de Montréal.

Cela fait maintenant 10 ans que le Comité citoyen Montréal Baignade organise le Grand Splash,
un événement où tous les Montréalais sont conviés à faire le grand saut.

Le but? Favoriser la réappropriation du fleuve par les Montréalais et convaincre les élus
d’y donner accès aux citoyens pour qu’ils puissent se baigner en toute sécurité.

Propre, mais...

Alors l’eau, elle est comment? Incroyablement chaude. Même pas un petit frisson en y entrant.
Par ces temps de canicule, la baignade est délicieuse.

La qualité de l’eau est également surprenante. Pas de poissons à trois yeux, de sacs en
plastique ou de déchets. J’arrive même à voir mes pieds. Par contre, quelques mégots de
cigarettes flottant dans l’eau viennent gâcher quelque peu l’expérience.

Néanmoins, il y a quelque chose de grisant à se laisser flotter en contemplant le Vieux-Montréal,
comme me l’a confié une dame après sa baignade, alors qu’elle se dépêchait de se changer pour
arriver à l’heure au bureau. «C’est génial, hein? Je capote!», a-t-elle lancé.

Le mythe du fleuve

Pour Pierre Lussier, le directeur du Jour de la Terre Québec, cette expérience réussit à changer
peu à peu la vision qu’ont les Montréalais de leur fleuve. D’ailleurs, cette année,
plus de 200 personnes se sont inscrites à l’activité sur Facebook en moins de 24 heures,
soit deux fois plus que l’an dernier. «Je pense qu’on a réussi à réveiller les gens, à leur prouver
que c’est un mythe de croire que le fleuve n’est pas baignable», explique M. Lussier.

Richard Bergeron déplore aussi la rareté des endroits baignables à Montréal. «J’ai hâte de
prendre le pouvoir pour créer la première plage en eau vive à Verdun. Il n’y a pas de raison
pour que ce ne soit pas ouvert d’ici 2016 si je suis élu.»

À leur sortie de l’eau, les baigneurs étaient ravis. «C’est magnifique, parfait. C’est la deuxième
fois que je saute et c’est toujours aussi amusant», se réjouissait Arsène.


Dernière édition par Edith le Mer 2 Oct - 7:10, édité 3 fois

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mer 17 Juil - 22:13

L’artiste-peintre canadien Alex Colville

s'éteint à l’âge de 92 ans





Alex Colville lors de la célébration de son 80e anniversaire par le

Choeur d'enfants du Conseil scolaire catholique d'Ottawa-Carleton.


WOLFVILLE, Nouvelle-Écosse –


L’artiste-peintre canadien de renommée internationale, Alex Colville,
est décédé mardi à l’âge de 92 ans, à Wolfville, en Nouvelle-Écosse.

«Alex Colville est mort paisiblement dans sa résidence»,
pouvait-on lire sur son site internet officiel.

Natif de Toronto, M. Colville a commencé sa carrière en servant
dans l’armée canadienne en tant qu’ «artiste de guerre officiel»
pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a entre autres peint le
débarquement des troupes canadiennes à Juno Beach lors du Jour J.

En 1946, il est devenu professeur à l’Université Mount Allison au
Nouveau-Brunswick jusqu’en 1963, où il a ensuite commencé à se
concentrer sur sa carrière professionnelle.
Vers l’Île-du-Prince-Édouard et Cheval et train font notamment partie de
ses tableaux les plus connus. Selon le Musée des
beaux-arts du Canada, le thème des animaux,
surtout des animaux domestiques, occupe le deux tiers de son œuvre.

Dans sa brillante carrière, Alex Colville a notamment reçu le mandat
en 1967 de dessiner les pièces de monnaie commémorant le centenaire
de la Confédération canadienne. Il a également été fait Compagnon de
l’Ordre du Canada en 1987 et a reçu
le Prix du gouverneur général en arts visuels en 2003.

Par le passé, le Musée des beaux-arts de l’Ontario et le Musée des
beaux-arts de Montréal lui ont consacré des rétrospectives majeures

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Jeu 18 Juil - 8:16


Le nom Loblaws disparaîtra du Québec

Publié le 18 juillet 2013 à 06h25 |

Mis à jour à 09h52




C'est le début de la fin pour l'enseigne Loblaws (T.L) au Québec.

D'ici «trois ou quatre ans», ce nom devrait avoir disparu du paysage

québécois au profit de Provigo Le Marché, a appris La Presse Affaires.


La nouvelle enseigne adopte le concept «théâtral» implanté avec
succès dans l'ancien aréna des Maple Leafs, à Toronto.
La Presse a visité en primeur le premier Provigo Le Marché,
qui ouvre ses portes aujourd'hui à Sherbrooke.

Les rumeurs qui circulaient depuis des années voulant que
le nom Loblaws soit retiré du Québec ont fini par devenir réalité
. À partir d'aujourd'hui, les grandes surfaces seront
progressivement transformées en Provigo Le Marché.
Seulement en 2013, l'entreprise ontarienne investit près
de 100 millions de dollars dans son magasin flambant neuf
de Sherbrooke
(qui remplace deux petits Provigo fermés la semaine dernière)
et dans la transformation de sept Loblaws

«Si on garde notre rythme de conversion, on se donne
trois ou quatre ans pour finaliser tout ça.
Ce sera un grand succès», prévoit André Fortier,
vice-président principal, exploitation,
Loblaws et Provigo Le Marché.
On dénombre 32 Loblaws et 77 Provigo au Québec.

La direction de Loblaw n'avait jamais révélé aussi
clairement ses intentions. Elle précise maintenant que
les Provigo ne seront pas transformés, «même si ce n'est
pas impossible que certains le soient».

«On veut que Provigo demeure une enseigne pratique et
de proximité", explique le dirigeant, précisant qu'il espère
réaliser au minimum des ventes de 10$/pieds carrés par
semaine (430 000$), même si «ce n'est pas encore assez».

L'accent sur les cupcakes

Ceux qui ont visité l'immense Loblaws installé dans le
Maple Leaf Gardens depuis novembre 2011 auront une
impression de copier-coller en mettant les pieds
chez Provigo Le Marché. Le plancher est orange.
Les murs sont décorés jusqu'au plafond de petites
tuiles noires, et les sections sont identifiées par
d'immenses lettres blanches. Dans l'entrée, une pâtisserie,
un comptoir de sushis et une "boutique" de prêt-à-manger
accueillent les clients. Même le logo de Loblaws
(un "L" orange et rouge) a été conservé.

«On va avoir huit pieds de cupcakes.
En Estrie, tu ne peux pas trouver plus d'un pied de cupcakes.
On veut faire un statement avec ce produit»,
se réjouit André Fortier, qui a imaginé le concept
et en a piloté l'implantation en Ontario. Juste à côté,
les clients pourront acheter des morceaux du très
gros bloc de chocolat Laura Secord qui sera coupé à la
demande avec un pic. Encore une fois,
l'idée est de «vendre la nourriture de façon théâtrale».

Provigo Le Marché veut aussi devenir la référence pour
ce qui est du prosciutto, des fromages québécois
(près de 400 types dans un frigo jusqu'au plafond),
des bières de microbrasseries et du boeuf vieilli,
«une catégorie qui n'existe même pas au Québec».

Beaucoup de prêt-à-manger (sandwichs, pizzas, smoked meat, etc.)
et un bar à huîtres compléteront l'offre qu'on qualifie «d'unique».
Et plusieurs nouveaux produits québécois - il n'a pas été possible
d'obtenir leur nombre - ont trouvé de la place sur les tablettes,
même si les achats continuent de se faire à Toronto.

«La bonne nouvelle, c'est qu'on a réussi à travailler en étroite
collaboration avec l'équipe torontoise», mentionne Charles Valois,
responsable de la mise en marché des enseignes conventionnelles
du Groupe Loblaw

Loblaws «ne passe pas» au Québec

Les experts de l'industrie consultés sont d'accord pour dire
que c'est une excellente idée de tourner la page sur le nom Loblaws,
«un nom qui ne passe pas au Québec», selon Jean-Claude Dufour,
professeur au département d'économie agroalimentaire et des
sciences de la consommation de l'Université Laval.

«C'est une bonne chose qu'ils misent sur le nom Provigo.
Même s'il est magané, il est encore plus fort que Loblaws»,
ajoute Gaétan Frigon, ex-président de la Société des alcools
du Québec qui a qualifié publiquement de "désastre" ce que
l'épicier ontarien a fait avec Provigo depuis son acquisition en 1998.

Jean-François Ouellet, professeur de marketing à HEC Montréal,
aime l'ajout des mots «Le Marché" dans le contexte où les
consommateurs veulent mieux comprendre d'où vient leur
nourriture et se rapprocher de la terre, des cultivateurs.
«Marché a une consonance plus petite, plus locale,
plus humaine que supermarché, qui représentait plus le
progrès, le gros, l'industriel qu'on recherchait dans les
années 80 et même avant.»

Un pari qui n'est pas sans risques

La transformation des Loblaws en Provigo Le Marché
n'est pas une opération exempte de risques.
L'épicier ontarien se lance dans ce vaste projet
alors qu'il en aura plein les bras avec l'intégration
de Shoppers Drug Mart au cours des prochaines années,
rappelle Jean-François Ouellet. «Si cette relance de Provigo
ne se fait pas sans faille, ça ne fonctionnera pas
et c'est IGA, Metro, peut-être aussi Walmart qui
vont le plus en profiter.»

Il y a aussi un risque de confusion dans la tête des
consommateurs puisque deux concepts différents
de Provigo cohabiteront. Leur circulaire sera la même,
leur nom sera similaire, mais pas leur logo,
ni l'expérience en magasin.

«Les deux peuvent exister un certain temps, mais
un jour, il faudra une scission. Car l'un va nuire à l'autre.
La publicité de Le Marché va créer des attentes dans
les Provigo ordinaires. C'est très risqué de faire ça»,
souligne François Desrosiers, président fondateur
d'Interim marketing.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mer 24 Juil - 22:41

Générosité

Un Calgarien donne 900 $ en tasses de café

Publié le: mercredi 24 juillet 2013, 20H28 |

Mise à jour: mercredi 24 juillet 2013, 20H47




C'est dans cet établissement, à Calgary, que l'homme a fait son don.

CALGARY –

Un Calgarien a prépayé 900 $ en tasses de café dans un Tim Hortons
de la ville, mercredi, inspiré par le geste posé lundi à Edmonton lorsqu’un
homme a déboursé 859 $ pour payer le café à la clientèle d’un
établissement de la chaîne, sans donner d’explication pour son
élan de générosité.



«L’homme voulait faire la même chose à Calgary en raison des
épreuves que nous avons traversées avec les inondations»,
a raconté la gérante de l’établissement.

Le nom du donateur reste anonyme, à sa demande.

Lundi, à Edmonton, un homme dans la vingtaine s’est présenté
dans un Tim Hortons, vers 16 h. Il a commandé un café et un
beigne, et a demandé à la caissière combien de tasses de café
se vendaient par jour. C’est à ce moment qu’il lui a demandé
d’inscrire 500 tasses de café de grosseur large dans la caisse,
payant la facture avec sa carte de débit.



_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Sam 27 Juil - 8:38

Générosité

Donnez au suivant...du café Tim Hortons


Publié le: vendredi 26 juillet 2013, 23H16 |

Mise à jour: vendredi 26 juillet 2013, 23H24




Après la décision d’un bon Samaritain anonyme d’Edmonton
d’acheter du café chez Tim Hortons pour une somme de 500 $
la semaine dernière, la pratique s’est répandue cette semaine
à Chestermere, Red Deer, et High River en Alberta, tout comme
à Ottawa et à London en Ontario.


Dans la ville de High River en Alberta, qui a été frappée il y a
quelques semaines par les inondations, un homme de Calgary
s’est présenté vendredi au Tim Hortons et a acheté du café
pour 500 $, suivi d’un autre homme de Calgary, qui en a acheté
pour 1 000 $. Un homme d’affaires de High River a ensuite téléphoné
pour acheter du café pour une somme de 800 $.
Ces trois dons, totalisant 2 300 $, sont survenus en une heure.

Toujours vendredi, un homme a acheté du café pour une somme
de 860 $ au Tim Hortons de London, suffisamment pour offrir 500
cafés gratuits aux consommateurs.

On devine que ces mystérieux anges du café cherchent à rendre
le maximum de gens heureux par ce simple geste.

Un porte-parole chez Tim Hortons a indiqué que l’achat massif
de cafés au restaurant de London portait à 12 le nombre de
fois que cela s'était produit cette semaine.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mer 31 Juil - 6:54

santé | cancer

Cadenas cancérigènes

Une note au dos de l’emballage recommande

de se laver les mains après usage

Journal de Montréal, Publié le: dimanche 28 juillet 2013, 20H41 |

Mise à jour: dimanche 28 juillet 2013, 20H49




Au grand désarroi des consommateurs québécois, certains cadenas vendus

ici et fabriqués en Californie seraient susceptibles de donner le cancer,

comme cela est clairement indiqué sur l’emballage

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Ven 2 Aoû - 6:56

Accident

Le pont Honoré-Mercier ouvert dans les deux directions

Publié le: vendredi 02 août 2013, 5H15 |

Mise à jour: vendredi 02 août 2013, 6H12




Le pont Honoré-Mercier a été complètement fermé à la suite
de l’accident, mais le service a été rétabli
environ deux heures plus tard.


Le pont Honoré-Mercier a été ouvert à la circulation dans
les deux directions, vers 6h, après qu’une collision frontale
ait entraîné sa fermeture complète vendredi, en pleine heure de pointe.

Vers 4h, le conducteur d’une voiture qui circulait vers Montréal,
a tenté d’effectuer un dépassement et a percuté un camion
qui arrivait en sens inverse, a expliqué Grégory Gomez,
porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le pont Honoré-Mercier a été complètement fermé à la
suite de l’accident, mais le service a été rétabli
environ deux heures plus tard.

Le conducteur de la voiture a été grièvement blessé,
mais on ne craignait pas pour sa vie, a confirmé M.Gomez.

Il y a deux semaines, un accident semblable avait également
provoqué la fermeture du pont pendant plusieurs heures.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Ven 2 Aoû - 22:24

Jeux du Canada

C’est parti pour les Jeux du Canada!

Publié le: vendredi 02 août 2013, 22H15 |

Mise à jour: vendredi 02 août 2013, 22H20




La cérémonie d'ouverture des Jeux du Canada

s'est déroulée, vendredi soir.



SHERBROOKE –

Environ 3400 des 4200 athlètes qui prendront part aux
Jeux d’été du Canada au cours des deux prochaines
semaines ont été accueillis vendredi soir au stade de
l’Université de Sherbrooke par près de 8500 spectateurs
et de nombreux dignitaires.

Le coup d’envoi des premiers Jeux d’été présentés en sol
québécois s’est fait dans une ambiance festive toute en musique,
en chanson et en danse où le bilinguisme était à l’honneur.
Après un discours parfaitement mesuré dans les deux langues,
le premier ministre du Canada, Stephen Harper,
a salué les participants, tout en prononçant les mots
«Je déclare ouverts les Jeux du Canada de 2013».

La délégation la plus chaudement accueillie a bien sûr
été celle du Québec, formée de 345 athlètes menés
par le porte-drapeau Hugo Di Féo, un joueur de tennis montréalais.

Par ailleurs, la vasque des Jeux du Canada a été allumée
par un enfant sherbrookois de 11 ans, Hubert Therrien.

Des invités de marque

Pour la première fois dans le cadre de cet événement,
des personnalités issues des milieux politique, économique,
sportif et culturel ont porté le drapeau des Jeux
lors de la marche solennelle.

Parmi eux, il y avait Alexandre Despatie,
l’auteur-compositeur Jim Corcoran,
l’homme d’affaires Alain Lemaire, Annie Pelletier,
Jennifer Heil, Bruny Surin, Diane Roy,
l’ancien maire de Sherbrooke Jean Perrault
et la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche,
qui a été longuement ovationnée par la foule.
Le tout s’est déroulé sous les yeux du vice-premier ministre du
Québec, François Gendron.

«C’est un moment de bonheur, trois semaines après un
événement catastrophique et des jours difficiles.
Je suis très honorée d`être ici ce soir (vendredi).
Cette invitation est une preuve de la solidarité des
gens de l’Estrie et de l’ensemble de la
communauté canadienne», a exprimé Mme Roy-Laroche.


De son côté, Surin s’est rappelé de sa participation
aux Jeux du Canada de 1985 à Saint John,
au Nouveau-Brunswick.

«Je me souviens qu’à l’époque, c’était une grosse
compétition pour moi et aujourd’hui, je viens encourager ma fille»,
a-t-il affirmé. Catherine-Jessica Surin, 17 ans, participera aux
épreuves du 400 mètres et du 4 X 400 mètres.

Jusqu’au 17 août, 20 championnats canadiens simultanés
se dérouleront dans les trois municipalités hôtesses,
Sherbrooke, Magog et Coaticook. Lors des derniers
Jeux d’été du Canada, en 2009 à l’Île-du-Prince-Édouard,
le Québec avait remporté 145 médailles
(42 d’or, 53 d’argent et 50 de bronze), terminant au
troisième rang derrière l’Ontario (201 médailles, dont 70 d’or)
et la Colombie-Britannique (145 médailles, incluant 57 d’or).

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Ven 2 Aoû - 23:17

Furieux contre les taxes

Il détruit son chalet de 1,2 M$ pour éviter les taxes

Journal de Montréal, Publié le: vendredi 02 août 2013, 21H56 |

Mise à jour: samedi 03 août 2013, 24H02




Un retraité a fait raser son chalet de luxe d’une

valeur de 1,2 M$ pour éviter de payer plus de

taxes à une petite municipalité des Laurentides.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Sam 3 Aoû - 21:37

Pelouse | Parcs

«C’est ridicule»

Des Montréalais en colère contre le règlement

qui interdit de marcher sur le gazon

Journal de Montréal, Publié le: vendredi 02 août 2013, 20H59 |

Mise à jour: vendredi 02 août 2013, 22H57




On dit souvent que l’argent ne pousse pas dans les arbres.

Toutefois, la Ville de Montréal est peut-être en voie

de prouver le contraire.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 5 Aoû - 6:39

Paradis Fiscal

Gros joueur sous la loupe

KPMG aurait aidé de riches Québécois

à cacher de l’argent à l’île de Man, selon le fisc

Jean-François Cloutier

Publié le: dimanche 04 août 2013, 17H56 |

Mise à jour: dimanche 04 août 2013, 18H01





La firme de consultants KPMG est engagée dans un bras

de fer avec Revenu Canada pour garder secrets les

noms de riches clients québécois à qui elle a vendu

des comptes ­offshore considérés illégaux par le fisc,

révèlent des documents ­obtenus par notre Bureau ­d’enquête.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 5 Aoû - 22:45

Memphrémagog

La pluie s’est invitée à la Traversée internationale

Publié le: lundi 05 août 2013, 21H26 |

Mise à jour: lundi 05 août 2013, 21H28




Xavier Desharnais



MAGOG -

Les Magogois avaient la ferme intention de se réapproprier
leur Traversée avec sa nouvelle formule écourtée, puisqu’ils
étaient plus de 3500 à avoir acheté leur passeport.
Toutefois, les quatre jours d’activités ont été parsemés
d’averses et d’orages, freinant les entrées sur le site.

La 35e présentation de la Traversée internationale du
lac Memphrémagog a dû conjuguer avec la pluie qui
n’a jamais cessé de jouer à la cachette en alternance
avec le beau temps. La nouvelle formule sur quatre
jours au lieu de deux week-ends était pourtant un
scénario prometteur, mais Dame Nature a
compliqué le tout.

«Il pleuvait, ça arrêtait, puis ça recommençait!
Malgré tout, on a eu 22 000 visiteurs en quatre jours.
On est quand même content», a déclaré le directeur
général de l’événement, Jean-Pierre Beaudoin.

Ce dernier aurait souhaité atteindre les 40 000 visiteurs,
à l’image de l’année dernière, même si l’objectif
était de 80 000 personnes.

«Les gens veulent garder la Traversée. On a eu de très
bons commentaires sur les changements apportés et le
nouveau “set-up” qui va très certainement revenir l’an
prochain », a-t-il prévu, sans toutefois s’avancer sur un
déficit ou non de la Traversée 2013.

Reconnu pour avoir relancé la Fête du lac des Nations
à Sherbrooke qui était en difficulté financière il y a
quelques années, M. Beaudoin se dit convaincu de pouvoir
redonner les lettres de noblesse à la Traversée internationale
du lac Memphrémagog. C’est au printemps qu’il a pris en
charge l’événement, à la suite du départ de Jean-Guy Gingras,
impliqué bénévolement depuis près de 20 ans.

«J’ai commencé seulement en avril à m’occuper de la
Traversée pour un événement qui débutait le 1er août.
C’était très très court! On a quand même réussi à faire
de beaux changements et j’ai un conseil d’administration
très engagé. Mais pour faire un réalignement marketing,
ça prend deux-trois ans», a reconnu celui qui a également
été mandaté à l’orchestration de la cérémonie de fermeture
des Jeux d’été du Canada à Sherbrooke, qui aura lieu le 17 août.

Programmation de haut calibre

Sans la pluie, il est possible de croire qu’Éric Lapointe,
qui propulsait la première soirée de spectacles jeudi
dernier, aurait attiré beaucoup plus que 2500 personnes.
Ce fut tout de même un moment fort de la Traversée,
puisque ce jour-là, 5000 visiteurs ont été enregistrés,
quoique le double était prévu.

«Il n’y a pas souvent de spectacles de ce niveau-là à la
Traversée. Éric Lapointe se surpasse toujours! Les gens
étaient très heureux. Il n’était pas venu ici depuis 2001»,
a noté M. Beaudoin, précisant que l’événement international
mérite la venue d’une grosse pointure.

Quant à l’arrivée de compétitions de «wake-board»
acrobatique cette année, ce fut une découverte qui risque
fort d’être de retour l’an prochain. «La nouveauté «Wake dans’rue»
a été ce qui a fait le lien entre le culturel et le volet sportif.
Ç’a été très impressionnant! Les organisateurs disent que ce
fut leur meilleure finale depuis le début de la tournée.
Le calibre était très élevé. Les gens ont apprécié»,
a-t-il indiqué.

Le suspense de Desharnais

Du côté des nageurs, l’essence même de la Traversée,
le favori local, Xavier Desharnais, a maintenu en haleine
ses partisans pour une seconde année. Il est à nouveau
arrivé deuxième au marathon de 34 km, derrière le
Français Joanes Hedel. À peine près de six minutes séparaient
les deux athlètes dans un parcours frôlant les 7h30 de nage.

«On a hâte qu’il finisse premier!», a lancé M. Beaudoin.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Sam 10 Aoû - 7:54

Sortie de couple

Un dimanche à 1213,50 $

Assister aux finales de tennis peut coûter une petite

fortune à un couple qui décide de mettre le paquet

Publié le: vendredi 09 août 2013, 21H41 |

Mise à jour: vendredi 09 août 2013, 22H02




Vous voulez vous payer la traite au moins une fois dans
votre vie et assister aux finales de tennis dans la première
rangée? Attendez-vous à allonger plus de 600 $ par personne.

Être aux premières loges pour apprécier les prouesses
du spectaculaire et mignon Rafael ­Nadal, ça n’a pas
de prix, diront certaines.

Malheureusement pour elles, tout a un prix, surtout
quand la demande est forte, comme pour ce tournoi
de tennis qui ne passe à Montréal qu’une fois par année.

Le Journal a estimé le coût d’une sortie de couple, dimanche,
pour assister aux finales à la première rangée, avec repas
frugal et petit souvenir. Total de la facture: 1213,50 $.

Le billet...




Réal Coallier
OPC

«Peu de gens peuvent se permettre une telle sortie»,
dit Réal Coallier, directeur régional à l’Office de la
protection du consommateur (OPC).

Deux billets dans la première rangée coûtent à eux
seuls 1116 $, soit 556 $ le billet plus 12 $ de frais de
gestion. Aux dernières nouvelles, il en restait quelques-uns.

Trop cher et vous vous résignez à utiliser vos jumelles pour
voir en chair et en os le beau Rafael? Sans surprise, le siège
au coût le moins élevé pour cette journée se trouve tout en haut
et coûte 117 $, soit 234 $ pour deux billets. Cela dit, d’autres y
ont pensé avant vous, car il n’en reste plus. Par contre, nous
en avons déniché quelques paires à 250 $ sur les sites
web de petites annonces.

...et le reste

Évidemment, toutes ces émotions sportives creusent l’appétit
et assèchent la gorge. Entre deux sets, vous vous précipitez
pour acheter de la bière, de l’eau, des frites et des hot-dogs
pour deux personnes: attendez-vous à payer au moins
39 $, pourboire non inclus.

Vous n’avez pas ce montant en poche? Désolé, on
n’accepte pas la carte de crédit ni de débit. Si vous
n’avez pas la carte de la Banque Nationale, commanditaire
de l’événement qui a planté trois de ses guichets
automatiques sur le site, ajoutez 3 $ de frais.
Et peut-être un retard pour le set suivant.


Consolation:

Les prix sont clairement affichés. Rien, selon Réal
Coallier, pour contrevenir à la Loi sur la protection
du consommateur.


Mais un hot dog, ça ne se rapporte pas à la maison.
À la boutique de souvenirs, il faut aussi y mettre le prix.
Une casquette au logo de ­Roger Federer, grand absent
de la Coupe Rogers, coûte 25,99 $.

Et si vous tenez absolument à voir Rafael Nadal et personne
d’autre, il faudra aussi vivre dangereusement et ne pas
acheter vos billets trop tôt, quitte à les voir disparaître.
C’est que le bel Espagnol devra se débarrasser d’abord
du favori du tournoi, Novak Djokovic. Comme vous,
Nadal risque de payer cher cette rencontre.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 12 Aoû - 8:15

«Atroce»

«Une punition cruelle et atroce»:

l'alimentation de force à la prison de Guantanamo

Publié le: lundi 12 août 2013, 8H24 |

Mise à jour: lundi 12 août 2013, 8H42




Lors d'une visite organisée cette semaine sur la base
américaine de Guantanamo, les personnels médicaux de
l'hôpital de la prison montrent la chaise où les grévistes
de la faim sont sanglés et entravés pour être alimentés.


GUANTANAMO -

Un Yéménite de Guantanamo a décrit «une douleur atroce»,
une «punition cruelle» qu'il ne souhaiterait à personne: 38 grévistes
de la faim étaient encore nourris de force dans la prison américaine,
une procédure «juste» «inconfortable» mais «nécessaire»,
selon les autorités.

Lors d'une visite organisée cette semaine sur la base américaine
de Guantanamo, les personnels médicaux de l'hôpital de la prison
montrent la chaise où les grévistes de la faim sont sanglés et
entravés pour être alimentés.

«D'abord, nous leur proposons un repas normal, quand ils le refusent,
nous leur proposons d'avaler eux-mêmes la substance nutritive Ensure;
quand ils refusent encore, les gardiens les emmènent jusqu'à la chaise
et les attachent», explique un aide-soignant, qui se cache sous le nom
de «Leonato», emprunté au répertoire shakespearien pour conduire
cette procédure largement condamnée par les organisations de
défense des droits de l'homme.

Ensuite, «nous mesurons la longueur nécessaire du tube, leur
proposons un gel (anesthésique) ou de l'huile d'olive», ajoute-t-il,
en montrant la fine sonde en caoutchouc qu'il faudra insérer dans
le nez jusqu'à l'estomac. «Le flux alimentaire dure 30 à 35 minutes».

«C'est une procédure rapide», renchérit son collègue «Froth»,
«la plus grande irritation vient du tube qui passe dans la gorge
mais ce n'est pas douloureux».

«C'est juste inconfortable», estime un autre aide-soignant, Eric.

Aucun journaliste n'a jamais pu assister à une de ces séances,
conduites deux fois par jour à l'intérieur des camps 5 et 6 sur
les 38 des 53 détenus en grève de la faim encore dénombrés
dimanche par la prison.

Depuis six mois, les hommes détenus sur des soupçons de
liens ou d'activités terroristes, protestent ainsi contre leur
incarcération sans charge ni procès depuis plus d'une décennie.

«Évidemment, si ces hommes ne mangeaient pas depuis six
mois, aucun d'entre eux ne serait encore en vie», a expliqué
le capitaine Robert Durand, en charge des relations
extérieures à Guantanamo.

«Nous préservons la vie sur des bases légales», dit-il,
préférant parler d'«alimentation interne» comme le veut
l'armée, plutôt que d'«alimentation forcée».

«La plupart d'entre eux se plient à la procédure, qui est
conçue pour être sans douleur», ajoute le responsable,
en réfutant catégoriquement la description qu'en a fait
récemment la juge fédérale Gladys Kessler: «douloureuse,
humiliante et dégradante».

«Cela n'a rien à voir avec la présentation théâtrale faite par
le musicien», fustige encore le responsable militaire, interrogé
sur la récente vidéo choc du rappeur Mos Def, qui, revêtu d'une
combinaison orange, tête, jambes et bras sanglés, hurle et se
débat quand on lui insère un tube par le nez.

«C'était une douleur atroce dans ma poitrine, ma gorge et mon
estomac», a écrit récemment un gréviste de la faim dans une
tribune au New York Times. Le Yéménite Samir Naji al-Hasan Moqbel
dit n'avoir «jamais ressenti une telle souffrance auparavant».

Quatre autres détenus ont parlé de «torture» et imploré, en vain,
la justice de mettre fin à ce «gavage».

«Ce n'est pas une procédure que l'on prend à la légère», admet
un médecin-chef de la prison, mais elle est «nécessaire pour
préserver la vie» des détenus, en conformité avec les prisons fédérales.

Ce médecin, qui préfère cacher son nom et son visage, a ausculté
la majorité des 106 grévistes de la faim dénombrés en juin, au
plus fort du mouvement dans la prison qui compte 166 détenus.

Pas moins de 137 personnels médicaux travaillent à la prison,
dont 37 appelés en renfort pour la grève de la faim.

Le médecin admet avoir craint pour la vie de certains patients.
«Nous en avons eu quelques-uns à l'hôpital que nous avons
ressuscités», confie-t-il.

Si aucun n'a jamais été décrété en «danger» par les autorités
pénitentiaires, le médecin n'exclut pas une «mort soudaine» en
raison des «problèmes médicaux induits par une longue
grève de la faim».

Alors quand un détenu rencontre les critères de perte de plus
de 15% du poids corporel, de 21 jours consécutifs de jeûne et
de symptômes cliniques établis, le médecin en chef recommandera
qu'il soit ainsi intubé, de gré ou de force.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 12 Aoû - 21:49

États-Unis |

Dès 2014

Les Snowbirds dans la mire du fisc américain

Publié le: lundi 12 août 2013, 16H23 |

Mise à jour: lundi 12 août 2013, 20H29




Ces personnes qui migrent dans le sud

des États-Unis pour l’hiver sont tenues de se déclarer

auprès de l’Internal Revenue Services.



S’ils ont passé plus de 183 jours sur trois ans en territoire
américain, les «Snowbirds» pourraient être imposés par
le fisc américain sans le savoir.

Ces personnes qui migrent dans le sud des États-Unis
pour l’hiver sont tenues de se déclarer auprès de l’Internal
Revenue Services. En cas d’oublis, elles peuvent écoper
d’une pénalité de 10 000 $.

La loi n’a pas changé à ce sujet, mais cette fois-ci le gouvernement
américain veut resserrer la vis contre l’évasion fiscale. À compter
de juillet 2014, il demandera aux banques étrangères de fournir
des informations sur les clients qui proviennent des États-Unis,
que ce soit des citoyens, des résidents ou bien des personnes
qui restent à long terme sur le territoire.

«Les Snowbirds n’ont pas le réflexe de faire des déclarations
aux États-Unis», a expliqué Julie Blouin, avocate et directrice
principale en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton.
Ce ne sont que des visiteurs.
Ils ne gagnent pas de revenus là-bas.»

Au cas où ces personnes, encore une fois, ne se conformeraient
pas à ces lois, elles pourraient devoir payer une amende salée.

Le directeur pour le Québec de l’association des Snowbirds du
Canada, James Leroux, estime que ce n’est pas normal que
ces personnes doivent payer des amendes. «Comme touristes,
on amène des milliards de dollars aux USA. Mais c’est la loi», a-t-il dit.

L’association estime qu’il y a plus de 700 000 Québécois qui
passent chaque année plusieurs mois aux États-Unis.
Ils s’installent principalement au Texas, en Arizona et en Floride.
Certains font le déplacement vers le sud depuis une vingtaine
d’années et n’ont jamais pensé à remplir un formulaire.

Sur les 70 000 personnes que compte l’association partout au
Canada, aucune n’a encore eu à payer de pénalités de ce genre,
a ajouté M. Leroux. Il a dit pourtant sentir une inquiétude parmi
ses membres et a dit avoir reçu de 250 à 300 appels
téléphoniques à ce sujet depuis le début de l’année.

Des formulaires à remplir

Les «Snowbirds» sont tenus normalement de remplir, d’ici
le 15 juin, le formulaire 8840 qui démontre qu’ils ont encore
une attache importante au Canada, que ce soit une adresse
permanente, une famille sur place, ou d’autres types de biens.

Grâce à ce formulaire, ils n’ont pas à faire de déclarations
d’impôts auprès de l’Internal Revenue Services ou du trésor
américain. Ils n’auraient donc rien à payer au
gouvernement américain.

En cas d’oubli, a précisé l’avocate de Raymond Chabot Grant Thornton,
la procédure est plus lourde.

Ces personnes doivent remplir le rapport d’impôt 1040 NR
ainsi que le 8833, un autre formulaire qui démontre une
attache avec le Canada. Elles sont tenues, de plus, d’envoyer
au trésor américain un F-BAR (Foreign Bank Acccount Reporting)
qui énumère la liste des comptes financiers qu’ils possèdent en
dehors des États-Unis, que ce soit un compte de
banque, un REER, un CELI.

Si les vacanciers ne se plient pas aux lois, ils
doivent payer 10 000 $ US.


Le trésor américain, pour l’instant, ne s’en est pas encore
pris aux «Snowbirds», a ajouté Me Blouin, mais ils ont commencé
à pointer leur nez dans les comptes des citoyens canadiens qui
avaient un passeport américain. Elle a ajouté que plusieurs de ses
clients avaient déjà reçu des lettres du gouvernement pour
obtenir plus de renseignements.


_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 12 Aoû - 21:59

Amende de 150 $ par individu

Fini les manifs masquées

Publié le: lundi 12 août 2013, 21H36 |

Mise à jour: lundi 12 août 2013, 23H27





SAGUENAY -

Les manifestants qui ne donnent pas leur itinéraire, qui en
dérogent, qui provoquent de la violence ou qui sont masqués
ou voilés ne seront plus tolérés à Saguenay et l’amende
s’élèvera à 150 $ par individu.

La ville a en effet adopté lundi soir des modifications au règlement
relatif à la paix et au bon ordre sur son territoire, parce qu’il n’était
pas clair au niveau des manifestations, a expliqué le maire
Jean Tremblay, qui se défend d’être plus sévère.

Pouvoir agir

« C’est comme si on n’avait pas de règlement à ce sujet,
affirme M. Tremblay. Les policiers m’ont dit qu’ils ne sont pas
capables d’agir. Et on ne peut attendre, parce qu’une manifestation,
ça peut éclater à la dernière seconde, dans n’importe quelle situation.
C’est toujours possible et ça prend des règlements bien faits.
Ceux qu’on n’avait n’étaient pas au point. Là, on va pouvoir agir. »

Eau potable

Un autre règlement, qui affecte directement tous les citoyens
et qui lui aussi a été modifié, concerne l’utilisation extérieure
de l’eau potable. Il prévoit également une pénalité pouvant
atteindre 150 $ par individu qui l’utilise de façon
déraisonnable, la gaspille.

« La majorité des gens n’abusent pas de l’eau et sont raisonnables,
tient à préciser le maire de Saguenay. Sauf qu’il faut avoir pouvoir
arrêter les gens qui ouvrent toutes leurs sorties d’eau 24 heures
par jour, et qui ne les referme jamais. C’est très rare mais ça arrive,
et il faut pouvoir les arrêter. »

Les conseillers municipaux de Saguenay, qui se sont réunis
dans l’arrondissement La Baie, ont également adopté un nouvel
article de règlement sur les fausses alarmes d’incendies.

Fausses alarmes

Une amende de 75 $ attend désormais les citoyens
qui multiplient les fausses alarmes et elle sera presque deux
fois plus chère pour les entreprises, a indiqué le maire Tremblay,
qui affirme que certains « s’amusent à faire de faux signalements. »

Il est enfin interdit à partir de maintenant de stationner un véhicule
pour tenter de le vendre sur les rues de la ville.
Les véhicules qui resteront sur les terrains de stationnement
des particuliers ou des vendeurs autorisés ne sont pas affectés

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 12 Aoû - 22:06

Jonquière

Une marâtre tristement célèbre meurt

Publié le: lundi 12 août 2013, 16H47 |

Mise à jour: lundi 12 août 2013, 19H56




Gemma Angers

SAGUENAY –

Gemma Angers, qui avait martyrisé Élisa T., sa fille,
ainsi que ses autres enfants pendant près de 14 ans
est décédée en fin de semaine à l'âge de 77 ans.

La septuagénaire aurait succombé à une crise cardiaque
dans sa résidence de Jonquière où elle était gardée depuis
sa libération conditionnelle totale survenue l'hiver dernier.

Elle avait été condamnée en 2009 à une peine de 10 ans
d'emprisonnement pour les sévices commis sur ses enfants,
mais avait été libérée après 3 ans de prison.

Gemma Angers n'avait jamais demandé pardon à ses
enfants ou exprimé de remords.


Élisa T. qui a été victime de ses mauvais traitements
toute son enfance affirme avoir été sous le choc, ne
pas savoir comment réagir à cette nouvelle et avoir
des sentiments partagés.

«Tu te réveilles et ouf! Ma mère est morte! Là, je ne
savais plus quoi faire. Je ne sais même pas ce qu'on
peut ressentir, là. J'ai dit "je ne sais pas"!», a-t-elle
dit en entrevue.

Elle s'est remémoré le plus récent souvenir de sa mère,
au palais de justice, il y a quatre ans. La fille avait tenté
de regarder sa mère, mais n'avait trouvé dans son visage
que de l'indifférence.

Pour elle et surtout pour son frère, la mort de la vieille
dame représente d'abord et avant tout un soulagement.

Élisa T. ne compte pas se rendre aux funérailles de
Gemma Angers, ni au salon funéraire.


«Mon deuil est fait. Ça fait que ça ne me donne rien d'aller
la voir pour regarder qu'elle est morte.» Élisa T., apaisée,
souhaite même que de «l'autre bord», celle qui l'a persécutée
«retrouve la paix.»

Élisa T, ou Lise Trottier, avait écrit Des fleurs sur la neige en
s'inspirant des supplices que sa mère lui avait fait subir.
Le livre avait été adapté pour la télévision et le rôle
d'Élisa avait été tenu par Céline Dion.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mar 13 Aoû - 6:40

Laval | Hydro-Québec

«Laval fait pousser des poteaux»

La situation cause des maux de tête à un commerçant

qui subit une forte baisse de clientèle

Journal de Montréal, Publié le: lundi 12 août 2013, 21H57 |

Mise à jour: lundi 12 août 2013, 23H17




Des travaux de modernisation d’un boulevard de Laval

laissent perplexe : on a laissé des poteaux d’électricité

en pleine rue et on a même asphalté la chaussée en les

contournant.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mer 14 Aoû - 21:41

Météo

Vague de chaleur dans le Grand Nord

Publié le: mercredi 14 août 2013, 12H12 |

Mise à jour: mercredi 14 août 2013, 12H24




Le mercure est grimpé jusqu’à 29 degrés

Celsius mardi à Kugluktuk, au Nunavut.


Alors que le temps doux touche une grande partie du pays,

le Grand Nord canadien bat des records de chaleur cet été.

Le mercure est grimpé jusqu’à 29 degrés Celsius mardi

à Kugluktuk, au Nunavut, établissant ainsi un record de

chaleur pour la sixième journée consécutive.

Selon MétéoMédia, Kugluktuk a battu un record datant

du 11 août 1933. Pour cette période de l’année, les

températures se situent normalement autour de 13 degrés.

«La présence d’un anticyclone maintenu en place par le

courant-jet a favorisé la venue d’air extrêmement chaud

dans le Nord», a expliqué la météorologiste Gina Ressler.

Il semble toutefois que les températures seront de retour

à la normale dès jeudi.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 19 Aoû - 7:40

International de montgolfières

Marc Hervieux offre un cocktail de surprises

Publié le: dimanche 18 août 2013, 22H51 |

Mise à jour: lundi 19 août 2013, 24H44




Marc Hervieux, lors de la soirée de clôture de l'International

de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.


SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU -

Marc Hervieux avait concocté un spectacle tout spécial pour les
30 ans de l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu,
où il revisité plusieurs succès à sa manière, entouré d’invités spéciaux.

Tour à tour, Maxime Landry, Kim Richardson, France D’Amour
ont défilé sur la scène pour chanter avec le ténor, dimanche,
au dernier jour du festival.

Hervieux a chanté plusieurs succès qui n’ont pas manqué de
faire plaisir au public, dont It’s Now or Never d’Elvis et L’Hymne
à l’amour, mais a également offert plusieurs chansons italiennes
à son public, dont We no Speak Americano et Che la Vita.

Le chanteur était en pleine forme et en profité pour faire danser
son public à plusieurs reprises, grâce à un rythme endiablé
soutenu par son orchestre.

«Je vous ai préparé un spectacle spécial ce (dimanche) soir.
J’ai appelé plusieurs de mes amis pour qu’ils viennent chanter
avec moi et ils ont dit oui tout de suite », a lancé le ténor.

Le chanteur l’a dit à plusieurs reprises, il avait envie de fêter.
Pour l’occasion, Marc Hervieux a parlé longuement à l’auditoire.
Il a également démontré à plusieurs reprises qu’il est polyvalent
en sortant du répertoire pour lequel on le connaît habituellement,
comme avec Entre deux joints, qu’il a chantée en duo
avec France D’Amour.

«La prochaine, c’est presqu’un fantasme que vous me permettez
de réaliser. Je n’ai jamais chanté ça», s’est-il exclamé avant
d’entamer Sex Bomb, de Tom Jones.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 26 Aoû - 6:17

Consommation | Adolescence


Une carte de crédit à 14 ans


Un jeune reçoit une offre de Capital One

pour un accès pouvant aller jusqu’à 6000 $


Publié le: dimanche 25 août 2013, 19H49

Mise à jour: lundi 26 août 2013, 24H22





Et Oui

Un adolescent de 14 ans a reçu une offre de

carte de crédit MasterCard Capital One avec

approbation garantie, dont le montant maximal

accessible de crédit pourrait aller jusqu’à 6000 $.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 26 Aoû - 6:45

Deux chiens se marient

Le mariage a eu lieu après

celui de leurs maîtres

Journal de Montréal, Publié le: dimanche 25 août 2013, 18H55 |

Mise à jour: dimanche 25 août 2013, 19H00




Le mariage de deux chiens a été célébré samedi en même temps
que celui de leurs maîtres en Outaouais.

Josée Rozon et Daniel Millette se sont mariés samedi à Saint-André-Avellin.
Immédiatement après, Claude Millette, le père du marié, a célébré un
deuxième mariage moins commun: celui des chiens Charlotte et Tako.

La yorkshire de Mme Rozon portait une robe de mariée et le chihuahua
du père du marié, un smoking. Les deux chiens âgés d’environ cinq ans
ont même échangé des bagues de chiens dans un décor spécialement
aménagé pour eux.

Les chiens se sont connus il y a un an environ lorsque Mme Rozon et
M. Millette ont eu un coup de foudre.

«Ils passent beaucoup de temps ensemble et ont même peut-être déjà
consommé le mariage», croit le père du marié, qui explique que, chaque
fois qu’un des couples part en voyage, les chiens se font garder ensemble
chez l’autre couple.

«Un moment donné, j’ai fait une farce et j’ai dit qu’on devrait aussi les marier,
raconte le père du marié. Ma future bru a pris ça au sérieux et elle a acheté
une robe et un smoking pour chiens.»



D’ailleurs, les nouveaux mariés humains partiront à Las Vegas en voyage

de noces, alors que les chiens resteront chez le père du marié.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Lun 26 Aoû - 7:04

cheval | rescapé

La deuxième vie de Black Jack

Journal de Montréal,

Mise à jour: dimanche 25 août 2013, 21H32




Un soir d’octobre dernier, un percheron hongre

de 10 ans s’effondrait, épuisé, dans les brancards

de sa calèche, en pleine rue de Montréal.

Aujourd’hui, Black Jack s’ébat dans le pré d’un

foyer qui lui a offert une nouvelle vie au Saguenay.


Dernière édition par Edith le Mer 30 Oct - 23:39, édité 1 fois

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mar 27 Aoû - 6:26

Congédiement | Hydro-Québec

Elle envoyait des courriels parce qu’elle s’ennuyait

Journal de Montréal, Publié le: lundi 26 août 2013, 22H30 |

Mise à jour: lundi 26 août 2013, 22H35






Une ex-employée met le blâme sur les faibles exigences

d’Hydro-Québec pour expliquer que chaque jour elle perdait

son temps sur Internet et envoyait jusqu’à 500 courriels

contenant des informations confidentielles à un employé

d’une compagnie d’assurances

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Edith le Mar 27 Aoû - 21:48

Gains de productivité


Les travailleurs québécois sous-payés ?


Publié le: mardi 27 août 2013, 11H20 |

Mise à jour: mardi 27 août 2013, 17H42





Incapables de se négocier un meilleur sort, les travailleurs
québécois perdraient 6000 $ par année en ne bénéficiant
pas pleinement des gains de productivité des entreprises.

Ce point de vue est mis de l'avant par Mathieu Dufour,
chercheur associé à l'Institut de recherche et d'informations
socio-économiques (IRIS), dans une note publiée mardi matin.

En se penchant sur des données de Statistique Canada,
M. Dufour relève que le produit intérieur brut par heure
travaillée a augmenté de plus de 30 % de 1981 à 2010.
Il est ainsi passé de 100 $ à un peu plus de 130 $.
Les chiffres sont ajustés pour tenir compte de l'inflation.

Pendant la même période, la rémunération en salaires
et avantages sociaux aurait progressé de 15 %, soit la
moitié des gains. La rémunération aurait ainsi pris du
retard de 1981 à 2000, pour s'aligner sur la
productivité par la suite.

L'IRIS soutient qu'une hausse de productivité devrait
être rentable pour tous. «Ça permettrait aux revenus
des entreprises et des travailleurs d'augmenter de 30 %
[en même temps], avance Mathieu Dufour.
Lorsque l'on dit que ces derniers ont eu seulement
15 % d'augmentation, les entreprises ont vu leurs
revenus augmenter davantage.»

Moins généreux

Un taux de chômage élevé et des récessions auraient
empêché les travailleurs de pouvoir négocier davantage.
Un recul du chômage aurait rétabli l'équilibre dès 2000.
D'autre part, le système d'assurance-emploi est devenu
moins généreux, ce qui pousserait les gens à accepter
une rémunération moindre pour demeurer actifs.

Le document ne dit toutefois rien quant à l'effet de
l'investissement sur la productivité.


«On ne peut pas vraiment faire cela, a souligné M. Dufour.
Dans une entreprise, la production se fait avec une équipe
et de la machinerie. Il est impossible de différencier les
sources [de gains de productivité]. D'ailleurs, ce n'est
jamais sur cette base que la rémunération est établie.»

S'il ne peut isoler les chiffres, le chercheur suggère des
solutions d'ensemble au gouvernement. «Plutôt que de
lancer des politiques qui érodent le filet social, il devrait
cibler l'augmentation des conditions de vie sans miner le
pouvoir de négociation, a dit Mathieu Dufour.
On peut penser à de meilleurs programmes de formation
et à une meilleure accessibilité aux études supérieures.»

Des faiblesses

Il faut approcher l'étude avec prudence parce que des
progrès comme ceux de l'informatique ont créé de la richesse,
explique la Fédération canadienne de l'entreprise
indépendante (FCEI).

«Ça peut être l'achat de machinerie plus performante,
plutôt que le travail lui-même, qui fait en sorte que la
productivité augmente», a indiqué Martine Hébert,
vice-présidente pour le Québec à la FCEI.

Mme Hébert a souligné aussi que les employeurs ne
peuvent pas toujours être généreux lorsqu'ils améliorent
leur rendement. «Les employeurs paient des charges
comme des fonds de services de santé et de santé-sécurité,
a-t-elle dit. Dans la réalité quotidienne, le transfert à 100 %
des gains ne peut être effectué.»

Les employés ne sont pas laissés pour compte, a dit
Simon Gaudreault, économiste à la FCEI. «L'économiste
Pierre Fortin a déjà mentionné que les heures de travail
ont reculé de 12 % de 1974 à 2010, alors que le salaire
moyen a monté de 9 %, a-t-il précisé.

C'est aussi à considérer.»

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BON COURRIER (A LIRE)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum