Chez Édith

ROBERT BÉLANGER (Belt - tech)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ROBERT BÉLANGER (Belt - tech)

Message par Edith le Lun 16 Sep - 7:58

BELT-TECH


Des sangles qui font le tour du monde






Le président de Belt-Tech, Robert Bélanger

GRANBY –

Du ruban à la ceinture de sécurité, Belt-Tech a connu autant d’évolution
que de noms qui ont marqué les époques de sa croissance.


Quoique d’envergure internationale, c’est aujourd’hui la plus petite de toutes les entreprises du domaine des sangles, harnais et ceintures de sécurité qui fournissent aux besoins des secteurs de l’automobile, de l’aviation et des transports.
Mais Belt-Tech, c’est aussi la plus innovante de toutes, qui mise sur la haute technologie pour décrocher des contrats bien ficelés au nez de ses concurrentes.

À une autre époque, en 1931, l’entreprise Stark Bros Ribbon Corporation de Granby produisait des rubans pour les chapeaux et les robes des dames.
À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, avec le boom économique qui a soutenu l’industrie de l’automobile, l’entreprise, renommée Burlington, s’est orientée vers les sangles et les ceintures.
Au début des années 1970, la loi québécoise, rendant obligatoire le port de la ceinture de sécurité dans les automobiles, l’a propulsée au rang de fournisseurs de plusieurs multinationales.

En 1988, LaGran Canada prend le relais de Burlington.
C’est à la direction de cette entreprise que Robert Bélanger s’est installé 2001.
Le nouveau président-directeur général en devient finalement le propriétaire en 2005, lorsque l’entreprise est mise en vente par ses créanciers.
Il a des idées, il connaît son marché et les stratégies de ses compétiteurs.


«J’avais beaucoup de contacts, un immense réseau de connaissances afin de développer de nouveaux produits et je savais contre qui je me battais en Asie et en Europe, toutes de très grandes entreprises intégrées verticalement», a raconté Robert Bélanger.


Savoir compter correctement

Pour mieux affronter cette concurrence féroce, le pdg a jonglé avec l’hypothèse du déménagement
de ses activités manufacturières au Mexique, notamment pour abaisser ses coûts de main-d’œuvre.

«Chez nous, la main-d’œuvre, c’est 15 à 17 % de nos dépenses.
Mais, nos coûts énergétiques et d’approvisionnement en eau sont beaucoup plus bas.
Au point que cela devient un avantage qui soutient notre valeur ajoutée.
Tout compte fait, il n’était donc plus question de déménager notre usine de Granby», a poursuivi l’homme d’affaires.

Rapidement, l’entreprise a misé sur des méthodes de production auditées, reconnues, comme la méthode LEAN Management de Toyota.
Elle a été l’une des premières à intégrer la certification ISO/TS16949.
«C’est très important que l’on puisse justifier notre qualité», a enchaîné Robert Bélanger.

Privilégier la R&D

Tel un David contre Goliath, Belt-Tech a misé sur la finesse de son savoir pour atteindre les
plus grandes entreprises mondiales en automobile et en aviation.
Une association avec le groupe CTT de Saint-Hyacinthe, qui joue un rôle de premier plan dans
le développement des entreprises textiles, géosynthétiques et para-textiles, a permis de maintenir
une offre de produits hautement technologiques qui se démarquent.

«La recherche et le développement, c’est notre priorité. Nous devons toujours avoir de
nouveaux produits pour assurer la pérennité de l’entreprise», a reconnu le président de Belt-Tech.

Attachez vos ceintures !

La ceinture de sécurité, obligatoire pour le décollage d’un avion, est en train de
devenir intelligente grâce à la technologie de Belt-Tech.


L’entreprise qui contrôle le marché, AMSafe Aviation de Phoenix en Arizona, détient 95 %
de tout le marché mondial du domaine de la ceinture de sécurité en avion.
Belt-Tech a obtenu de fournir 70 % de ce volume de ceintures de sécurité.

«Il s’agit d’une innovation qui est en train de s’imposer dans le marché. Chaque ceinture
est munie d’un système électronique indépendant qui facilite la détection du passager
délinquant et l’identification de son siège par l’agent de bord», a expliqué le président Robert Bélanger.


Cette innovation, développée en partenariat avec AMsafe, a pris plus d’une année et
demie à se ficeler, mais a conduit à une entente d’approvisionnement de cinq ans, renouvelable,
créant ainsi une cinquantaine d’emplois à l’usine de Granby.

«Il faut avoir de la vision car tout va très vite. Les pays qui étaient en développement il y a
quelques années veulent maintenant prendre leur place dans l’industrie.
Nous allons probablement faire des associations stratégiques pour aller chercher encore plus de
synergie avec les compagnies qui veulent des fournisseurs près de leurs usines»,
a confié Robert Bélanger.


Trois questions à Robert Bélanger


Décrivez-nous le marché de la ceinture de sécurité dans le monde.

R. : «Juste pour le secteur automobile, il se produit un milliard de mètres de ceinture de sécurité par année.
En aviation, c’est 3,5 millions de mètres annuellement. Nous fournissons l’équivalent de 10 % de ce volume.»

Quelle est votre dernière invention dans le domaine ?

R. : «Nous avons créé une sangle anti-coupures pour lever de très grosses pièces dans les
chantiers miniers ou pétroliers. Elle est aussi bien utile dans le déplacement de conteneurs.»

Quelle est votre prochaine cible, en termes de marché ?

R. : «D’ici deux ans, nous voulons doubler notre volume des ventes au Brésil, qui est en
quelque sorte la porte d’entrée en Amérique du Sud.»


Profil de l’entreprise

Belt-Tech

Domaine d’affaires : production et commercialisation de sangles, harnais et ceintures de sécurité.

Basée à : Granby

Nombre d’employés : 150

Actionnaires : Robert Bélanger, Hugo Boisclair, Sylvie Narbonne, Annie Phabet et Guy Ouimet.

Site web : belt-tech.com

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2966
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum