Chez Édith

VILLE ST-LAURENT 1968

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VILLE ST-LAURENT 1968

Message par Edith le Dim 12 Jan - 9:11

Montréal retour sur l’image


Ville Saint-Laurent


1968


Centre d'histoire de Montréal





AVANT




APRÉS


Dernière édition par Edith le Dim 2 Fév - 9:13, édité 2 fois

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: VILLE ST-LAURENT 1968

Message par Edith le Dim 12 Jan - 9:15




1- On n’arrête pas le progrès

Le 19 août 1968, un groupe d’élus lance officiellement la construction d’un viaduc
qui permettra aux voitures de circuler sans entraves sur le boulevard Laurentien,
au début de la route 117. Au moment où la photo a été prise, Saint-Laurent est,
avec 400 entreprises, la deuxième ville industrielle du Québec. Le grand artisan
de ce passage rapide à la modernité, le maire Marcel Laurin, fait partie du groupe.
Membres d’une des vieilles familles de l’endroit, ses ancêtres avaient probablement
assisté, en 1875, à l’arrivée du chemin de fer, un atout pour le développement du
village. Incorporée en tant que ville en 1893, Saint-Laurent attire plusieurs fonderies,
dont la Continental Can. En 1939, l’économie locale connaît un véritable… décollage,
pourrait-on dire, avec la venue de la Noorduyn Aviation. Les industries aéronautiques
Canadian Vickers et Canadair suivent, puis la pharmaceutique Ayerst,
la Northern Electric et plusieurs autres. Agriculteurs et ouvriers se côtoient alors que
Saint-Laurent devient une banlieue industrielle. Le premier centre commercial couvert
au Canada ouvre ses portes en 1947 sur le boulevard Décarie sous le nom de Norgate.
On n’arrêtera plus le progrès!

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: VILLE ST-LAURENT 1968

Message par Edith le Dim 12 Jan - 9:17




2- Une église en pièces détachées

Elle servait de chapelle au Collège Saint-Laurent, une institution
fondée en 1847 par la Congrégation de Sainte-Croix.
Cette église construite en 1867 semble être là depuis toujours.
Fausse impression! Jusqu’en 1930, ce temple néogothique
desservait les presbytériens d’un secteur chic du centre-ville,
rue Dorchester. Le Collège l’a achetée pour la somme
symbolique de 1 $. Le Canadien National voulait en effet
démolir l’église St. Andrews and St. Paul pour faire place
à la nouvelle Gare Centrale. Elle est démontée et remontée
pierre par pierre sur le terrain du Collège. On y ajoute
une salle de spectacle de 1500 places qui fera les beaux
jours des Compagnons de Saint-Laurent, une troupe qui
formera les Félix Leclerc, Jean-Louis Roux et Jean Duceppe.
Après la conversion du collège en cégep en 1968, la chapelle
devient le Musée d’art de Saint-Laurent, qui expose ses
riches collections d’arts et métiers. Connue aujourd’hui sous
le nom de Musée des maîtres et artisans, l’institution est
devenue un lieu majeur d’expres­sion culturelle pour les
cito­yens de l’arrondissement issus de l’immigration.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: VILLE ST-LAURENT 1968

Message par Edith le Dim 12 Jan - 9:20




3- Jeune Hydro

En 1968, il y a seulement quatre ans qu’on voit ce logo
un peu partout au Québec. Il marque un tournant majeur
dans l’histoire de la province: la nationalisation des entreprises
qui produisent et distribuent l’électricité. L’histoire est connue:
la réélection du gouvernement Lesage en 1962 sur cette
promesse, la campagne de promotion du convaincant ministre
René Léves­que, un emprunt d’une ampleur jamais vue sur les
marchés new-yorkais de la part d’un gouvernement étranger,
la construction de gigantesques barrages qui symboliseront le
réveil politique et économique des Québécois francophones.
Mais cette histoire commence bien avant. Au moment de la
crise économique, plusieurs personnalités ont dénoncé le
scandale des monopoles privés. Leurs profits sont faramineux,
les tarifs excessifs, leurs négligences coûteuses.
Imitant l’Ontario qui l’a fait au début du siècle, le gouvernement
libéral d’Adélard Godbout nationalise la
Montreal Light Heat and Power et ses filiales en 1944.
Les tarifs baissent, l’usage de cette énergie propre se généralise,
le génie québécois accède à ce secteur, les campa­gnes sont
électrifiées. La Révolution tranquille s’allume.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: VILLE ST-LAURENT 1968

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum