Chez Édith

DENIS LORTIE TUERIES (8 MAI 1984)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DENIS LORTIE TUERIES (8 MAI 1984)

Message par Edith le Jeu 8 Mai - 7:06

1984

Tuerie à l’Assemblée nationale


Lortie s’attendait à une haie d’honneur


Journal de Québec,


Publié le: mercredi 07 mai 2014





Quand il s’est livré, après quatre heures de pourparlers,

le caporal Denis Lortie était convaincu qu’il aurait droit à

une haie d’honneur militaire, comme promis.



8 mai 1984

Le caporal Lortie quitte la base militaire des Forces canadiennes de Carp (près d’Ottawa)
pour, prétend-il, régler un problème de divorce. Il fait irruption le 8 mai 1984 au parlement
de Québec vers 9 heures 40, ouvre le feu sur la réceptionniste, rencontre sur son passage
un messager qu’il tue d’une autre rafale, aboutit dans un fumoir où il ouvre encore le feu
sur des gens venus assister à une commission parlementaire. En cherchant le Salon bleu,
il entre dans la cafétéria, mais rebrousse chemin quand il s’aperçoit de son erreur.
Par la suite, il se dirige vers le Salon bleu de l’Assemblée nationale du Québec.

Dans celui-ci, il tire de toutes parts. Les quelques employés présents dans la salle se
jettent par terre. Bientôt arrive le sergent d’armes et directeur de la sécurité à
l’Assemblée nationale René Jalbert, qui lui parle, le calme et finit par le convaincre
de laisser partir les gens du Salon bleu. Il établit un lien de confiance assez grand
pour que Denis Lortie accepte de l’accompagner jusqu’à son bureau.
En quelques heures, soit vers 14 h 22, Denis Lortie se rend pacifiquement à la police.

Au total, Denis Lortie tua trois personnes et en blessa treize autres2.


Évaluation psychiatrique

Selon le psychiatre Pierre Mailloux, expert au dossier, Denis Lortie souffrait alors
de schizophrénie paranoïde. Il aurait donc organisé son crime suite à un délire psychotique.
Denis Lortie croyait agir selon la volonté de Dieu et il disait suivre une lumière.
Plutôt qu'utiliser sa montre, son signal de départ était le moment où l'animateur
de radio André Arthur arrêterait de parler. Par un heureux hasard, André Arthur
a terminé son émission à 9h40 plutôt qu'à 10h00. Denis Lortie fut donc « en avance »
et, puisqu'il n'y avait pas encore foule au salon bleu, le nombre de victimes fut moindre 3




Née en: 1959

Condamnation


Le 11 mai 1987, après deux longs procès, il est reconnu coupable de meurtre au deuxième degré.

Il est condamné à la prison à perpétuité et il est libéré sous condition en décembre 1995.

Denis Lortie habite maintenant dans la région de l'Outaouais, à Cantley, où il est propriétaire

d'un dépanneur.

Il est d'ailleurs re-marié.

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum