Chez Édith

LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Sam 25 Oct - 8:28

CHAPITRE - 1 -


Le «rejet»..................de la classe




Félix Séguin et Éric Thibault


OCTOBRE 2014


Bureau d'enquête et le Journal de Montréal




Gérald Gallant

Arrêté lors du projet Baladeur en 2006, Gérald Gallant a
admis être l'auteur de 28 meurtres et de 12 tentatives de meurtre,
entre 1978 et 2003. En avril dernier, le 11e et dernier de ses complices
ou commanditaires qu'il a dénoncés à la police a été condamné.
Le Journal a eu accès à ses confessions aux policiers et aux détails de
la vaste enquête qui a permis de l'écrouer. La preuve amassée par la
Sûreté du Québec comporte notamment une cinquantaine d'heures
d'interrogatoires du tueur sur vidéo et plusieurs milliers de pages de
rapports d'enquêtes policières, de photos de scènes de crimes et de
déclarations de témoins. Ces détails n'ont jamais été rendus publics
auparavant. Voici un portrait inédit du pire tueur à gages de l'histoire
du Québec et de ses crimes.


VOIR LE LIEN

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour1.html



Dernière édition par Edith le Sam 25 Oct - 8:49, édité 1 fois

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Sam 25 Oct - 8:48

CHAPITRE - 2 -


L’éclosion d’un ................


Professionnel du meurtre»



Félix Séguin et Éric Thibault
Bureau d'enquête et le Journal de Montréal
-----------------------


Gérald Gallant

«Il a levé le bras, pis il a tiré un coup dans la tête.
J'vois encore le gars tomber...»

Denis Gaudreault avait 19 ans lorsqu'il a été le témoin et complice
du premier contrat de meurtre exécuté par celui qui était alors son
beau-frère, Gérald Gallant, en janvier 1980, à Port-Cartier.

Gallant était déjà «un gars très dangereux» et un tueur redoutable,
a-t-il dit en livrant des aveux empreints de remords aux policiers de
la Sûreté du Québec pour le meurtre de Louis Desjardins, 29 ans plus tard.

«Après, il m'a dit de ne pas parler. Il m'a demandé si j'aimais ma soeur...»,
s'est souvenu Gaudreault, le jour de son arrestation, le 26 mars 2009.

VOIR LE LIEN

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour2.html

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Dim 26 Oct - 22:58

CHAPITRE ....-3-


250 000 $ pour la tête de


«Mom» Boucher



«Mom» Boucher



Félix Séguin et Éric Thibault

Bureau d'enquête et le Journal de Montréal


Maurice «Mom» Boucher est passé «à environ un pied» de Gérald Gallant, sur la rue Sainte-Catherine,
sans savoir que le tueur à gages planifiait alors l’assassinat du chef des Hells Angels en échange de 250 000 $.

«C’était en plein été 2000, a relaté le délateur au sergent détective Pierre Frenette, de la SQ,
le 11 septembre 2006. Ça aurait mis fin à la guerre (des motards), complètement.»

La guerre pour le contrôle du marché des stupéfiants au Québec, entre Hells Angels et les Rock Machine,
a fait plus de 165 morts entre 1994 et 2003.

Au moment où la tête du chef des Hells est mise à prix, Gérald Gallant est devenu un redoutable assassin
pour le compte des Rock Machine et du gang de l’Ouest. Il a déjà tué de sang froid à 25 reprises



Maurice «Mom» Boucher, chef des Hells Angels, était visé par un contrat de meurtre du caïd
Raymond Desfossés qui aurait rapporté 250 000 $ à Gérald Gallant et à ses complices, à l’été 2000


VOIR VIDÉO

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour3.html

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Dim 26 Oct - 23:10

CHAPITRE - 4 -



Un «cardiaque»


au sang froid
         




Félix Séguin et Éric Thibault

Bureau d'enquête et le Journal de Montréal


Dans un restaurant, accompagné d’un complice déguisé
en femme, ou tiré à quatre épingles chez une victime
qui espérait lui vendre sa maison, Gérald Gallant pouvait
imaginer des scénarios holly­woodiens pour exécuter ses
contrats. Même un infarctus ne l’a pas arrêté.

De 1990 à 2000, le tueur à gages – qui a quitté la Côte-Nord,
sa première femme et son fils pour venir s’établir à Donnacona,
près de Québec, avec sa nouvelle conjointe – a commis
20 meurtres pour le compte du clan du caïd Raymond Desfossés
ou des Rock Machine, sans être ennuyé par la police.
Ni à la maison.

«J’avais remarqué que lorsqu’il était question de la
guerre des motards à la radio ou à la télévision,
Gérald avait un intérêt marqué, a dit sa conjointe
Claudine aux policiers après l’arrestation de son mari.
Il montait même le son à l’occasion.
À au moins une reprise, lorsqu’on parlait d’un meurtre,
il disait: “Je sais qui a fait ça.”
Moi je lui disais que je ne voulais pas le savoir.»

VOIR VIDÉO

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour4.html

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Dim 26 Oct - 23:23

CHAPITRE - 5 -



Une relation à la Bonnie

and Clyde




Félix Séguin et Éric Thibault
Bureau d'enquête et le Journal de Montréal


«Elle trouvait que j'étais quelqu'un de spécial, que j'étais un gars pas comme les autres...»

Gérald Gallant a les bras croisés, la mine basse, l'air défait.

Depuis près de cinq mois, il tente de cacher aux enquêteurs sa relation extra-conjugale
passée avec Jacqueline Benoit et l'implication de celle-ci dans trois de ses contrats de
meurtre aux dépens des redoutables Hells Angels. Mais le 27 novembre 2006,
il se résigne à vider son sac. Son contrat de délateur en dépend.

«C'est très difficile de vous parler de ça. (...) Entre nous deux, y avait une belle chimie
côté sport. Ç'a été un peu plus loin aussi. (...) Je me demande encore aujourd'hui pour
quelle raison j'ai impliqué une femme honnête de même dans des choses semblables»,
a-t-il bredouillé devant le sergent détective Claude St-Cyr, en bégayant plus qu'à l'habitude.



Jacqueline Benoit était la maîtresse de Gérald Gallant
lorsqu’elle l’a aidé à faire de la surveillance aux dépens
de trois de ses victimes.

VOIR VIDÉO

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour5.html

_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Dim 26 Oct - 23:33

CHAPITRE - 6 -



La boucherie d’un

«chien sale»





Félix Séguin et Éric Thibault
Bureau d'enquête et le Journal de Montréal



Gérald Gallant détestait la chasse à l'orignal parce qu'il «trouvait ça triste» d'abattre
de si «belles bêtes». Mais il se montrait impitoyable envers ses cibles et faisait preuve
d'une effroyable cruauté envers ses pairs qui osaient se frotter à lui.

«C'est un psychopathe», l'a qualifié Gérard Hubert, pourtant complice de huit de ses
meurtres, après son arrestation le 26 mars 2009.

«Gallant n'a aucun sentiment. C'est un ostie de malade. Le pire chien sale», a renchéri
le même jour Raymond Bouchard, un haut gradé du gang de l'Ouest mêlé à 16 des contrats
de meurtre de Gallant, une fois les menottes aux poignets.

VOIR LA VIDÉO

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour6.html


_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Dim 26 Oct - 23:39

CHAPITRE -7-



«Je veux pas sortir dans une boîte de carton»





Félix Séguin et Éric Thibault
Bureau d'enquête et le Journal de Montréal



Genève, 5 juillet 2006. Gérald Gallant, le tueur à gages
qui rêvait de devenir riche, est criblé de dettes et emprisonné
depuis deux mois en Suisse. Après 28 meurtres en 25 ans,
il sait qu'il est cuit.

«Je veux pas sortir de prison dans une boîte de carton»,
implore l'impitoyable assassin devant les enquêteurs
Pierre Frenette et Claude St-Cyr, dans une salle
d'interrogatoire surchauffée.

VOIR VIDÉO

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/jour7.html


_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Edith le Lun 27 Oct - 7:54




ANNEXE DU  1er AU 7 iéme CHAPITRE


DES CONFESSION



VOIR PHOTO TROUBLANTES

http://www1.journaldemontreal.com/2014/gallant/annexe/




_________________
Un Jour à La Fois
avatar
Edith
Admin

Féminin Messages : 2968
Date d'inscription : 25/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdeedith777.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CONFESSIONS D'UN TUEUR A GAGES (Gérald Gallant)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum